Angebote zu "Crise" (10 Treffer)

Kategorien [Filter löschen]

Shops

La désunion européenne
13,40 € *
ggf. zzgl. Versand

Le renforcement de l'intégration européenne semble être la solution pour sortir de la crise financière, économique et sociale que nous vivons depuis 2008.Or, l'idée de s'orienter vers une Union politique est rejetée par les populations. L'Euroscepticisme grandit, la crise prenant donc un nouveau visage pour devenir une crise politique. Cet ouvrage montre les raisons du refus du fédéralisme et avance également certaines solutions.

Anbieter: buecher
Stand: 02.06.2020
Zum Angebot
Reflets de la construction européenne
77,90 CHF *
ggf. zzgl. Versand

Il est un fait que les débats sur l’appartenance et l’adhésion à la construction européenne ont gagné en intensité ces quinze dernières années, et qu’ils remettent en question les certitudes anciennes sur le bien-fondé de l’entreprise. Ce tournant de siècle a ainsi été critique pour une Europe bousculée dans ses fondements par des événements contraires, qui ont influencé l’image qu’en ont les Européens. Ces derniers, singulièrement absents d’une aventure dont les fondements politiques avaient été oubliés au profit de la construction économique, ont ainsi eu l’occasion de revisiter, à la lumière crue, et parfois trompeuse, de la crise, les mythes politiques relatifs au « vouloir-vivre » européen. Ce regard, dans le même temps, éclaire, à travers les attentes de ceux qui l’expriment, les processus normatifs qui sous-tendent les attentes ou les défiances à l’égard de l’Europe des différents échelons administratifs et des divers peuples qui constituent actuellement l’Union européenne. Où en sommes-nous aujourd’hui ? L’Europe, en tant qu’espace institutionnel et cadre de vie, est-elle en phase avec les Européens ?

Anbieter: Orell Fuessli CH
Stand: 02.06.2020
Zum Angebot
L'aide des institutions financieres internation...
160,00 CHF *
ggf. zzgl. Versand

Bien avant la chute du communisme, l'Union soviétique connaissait de graves problèmes économiques. Après l'éclatement de son empire en 1991, la Russie hérita de la gestion de l'ex-Union sur tous les plans - y compris sur le plan international. Après plusieurs années de boycottage des institutions financières internationales par l'ex-Union, la Russie commença progressivement à les adhérer pour bénéficier de leur concours. Ainsi, les sommes allouées à la Russie ont été considérables, ce qui explique l'importance de leurs effets. Si le but de mon étude est de m'interroger sur l'efficacité/inefficacité de l'aide ainsi que sur les relations entre les pays riches et les pays pauvres, j'ai cependant choisi comme cadre d'analyse exclusif les aides à la Russie de trois institutions financières internationales : Fonds monétaire international, Banque mondiale et Banque européenne pour la reconstruction et le développement, de l'ouverture de ses frontières avec l'Occident en 1991 en passant par la crise financière d'août 1998, à la relance de son économie au début des années 2000. L'aide à la Russie a été partiellement efficace. Il serait utile de transposer cette étude vers d'autres choix.

Anbieter: Orell Fuessli CH
Stand: 02.06.2020
Zum Angebot
Les trajectoires de l'innovation technologique ...
58,90 CHF *
ggf. zzgl. Versand

Le processus d’intégration européenne a été interconnecté avec science et technologie seulement apparemment au cours de la dernière décennie. Au contraire, dès les années 1950 les États membres de la CEE et ses potentiels candidats ont été engagés dans différents projets et tentatives de coopération dans les secteurs de la science et la technologie. Les gouvernements nationaux non seulement choisirent la voie intergouvernementale, mais ils essayèrent de profiter du cadre communautaire. Ces tentatives ont produit d’autres projets débattus au niveau de la CEE sur la standardisation de l’automobile ou sur l’énergie nucléaire et les solutions à crise pétrolière, la coopération européenne a été expérimentée avec succès dans d’autres secteurs mais non seulement dans le « berceau » communautaire, tels que l’aéronautique ou les réseaux électriques. Ces expériences et débats sur la construction européenne techno-scientifique ont été confrontés à la compétition transatlantique, et même à celle intra-européenne. En tous cas, comme les plus récents développements semblent prouver, l’Union européenne est destinée à jouer un rôle d’innovateur technologique. Grâce à une approche historique transnationale et interdisciplinaire, serions-nous capables de suggérer quel rôle, et selon quelles trajectoires ? Ostensibly the European integration process has been interconnected with science and technology only in the last decade. On the other hand, since the 1950s EEC member states and would-be members have been engaged in several projects and attempts to cooperate in science and technology. National governments not only chose the intergovernmental way, but also they tried to take advantage of the communitarian framework. These attempts produced some successes inside the EEC including the European Commission’s framework programme. Appart from some projects discussed at EEC level on automobile standardisation, nuclear energy and supplies during oil crisis, European cooperation in aircraft or electric power was successfully experimented but outside the communitarian networks. These experiences and debates on a European techno-scientific construction encountered competition from across the Atlantic as well as within Europe. As the most recent developments seem to prove, the European Union has to play a role of technological innovator. Thanks to a transnational and interdisciplinary historical approach, are we able to suggest which role, and by which trends?

Anbieter: Orell Fuessli CH
Stand: 02.06.2020
Zum Angebot
L'identité à la croisée des États et de l'Europe
110,00 CHF *
ggf. zzgl. Versand

Identité nationale, identité constitutionnelle, identité des États sont autant de termes qui suscitent débats au sein des institutions européennes et nationales, entre juridictions constitutionnelles et européennes et, par voie de conséquence, au sein de la doctrine française autant qu'étrangère. Que signifient-ils véritablement ? Les notions d'identité nationale et d'identité européenne se recoupent-elles ? À qui revient-il d'en déterminer le sens et la portée ? Quelle place et quelle signification a ce débat au sein des deux Europe elles-mêmes en quête d'identité ? Les États sont-ils eux-mêmes d'accord entre eux sur les éléments constitutifs de leur identité, qu'elle soit nationale ou constitutionnelle, et sur ce qu'est ou devrait être l'identité européenne ? Autant de questions qui méritaient d'être débattues afin de clarifier le sens donné à des termes auxquels il est de plus en plus fait référence dans les textes fondateurs et dans les jurisprudences européennes comme nationales. L'étude de la façon dont l'argument de l'identité est utilisé, dans la pratique, par les États autant que par l'Union européenne ou par la Cour européenne des droits de l'Homme ainsi que celle des conséquences du recours à cette notion est cruciale dans la période de crise que traversent l'Europe et l'idée même de construction européenne. Quel poids peut et doit avoir la revendication identitaire dans une union fragile qui peine à franchir le cap d'une union politique ? Dans quelle mesure ces précautions identitaires ne risquent-elles pas de la fragiliser davantage ? L'objectif de cet ouvrage est de faire part de réflexions autour de ces notions au-delà du seul cadre national et du cloisonnement des disciplines.

Anbieter: Orell Fuessli CH
Stand: 02.06.2020
Zum Angebot
Les trajectoires de l'innovation technologique ...
42,95 € *
ggf. zzgl. Versand

Le processus d’intégration européenne a été interconnecté avec science et technologie seulement apparemment au cours de la dernière décennie. Au contraire, dès les années 1950 les États membres de la CEE et ses potentiels candidats ont été engagés dans différents projets et tentatives de coopération dans les secteurs de la science et la technologie. Les gouvernements nationaux non seulement choisirent la voie intergouvernementale, mais ils essayèrent de profiter du cadre communautaire. Ces tentatives ont produit d’autres projets débattus au niveau de la CEE sur la standardisation de l’automobile ou sur l’énergie nucléaire et les solutions à crise pétrolière, la coopération européenne a été expérimentée avec succès dans d’autres secteurs mais non seulement dans le « berceau » communautaire, tels que l’aéronautique ou les réseaux électriques. Ces expériences et débats sur la construction européenne techno-scientifique ont été confrontés à la compétition transatlantique, et même à celle intra-européenne. En tous cas, comme les plus récents développements semblent prouver, l’Union européenne est destinée à jouer un rôle d’innovateur technologique. Grâce à une approche historique transnationale et interdisciplinaire, serions-nous capables de suggérer quel rôle, et selon quelles trajectoires ? Ostensibly the European integration process has been interconnected with science and technology only in the last decade. On the other hand, since the 1950s EEC member states and would-be members have been engaged in several projects and attempts to cooperate in science and technology. National governments not only chose the intergovernmental way, but also they tried to take advantage of the communitarian framework. These attempts produced some successes inside the EEC including the European Commission’s framework programme. Appart from some projects discussed at EEC level on automobile standardisation, nuclear energy and supplies during oil crisis, European cooperation in aircraft or electric power was successfully experimented but outside the communitarian networks. These experiences and debates on a European techno-scientific construction encountered competition from across the Atlantic as well as within Europe. As the most recent developments seem to prove, the European Union has to play a role of technological innovator. Thanks to a transnational and interdisciplinary historical approach, are we able to suggest which role, and by which trends?

Anbieter: Thalia AT
Stand: 02.06.2020
Zum Angebot
Reflets de la construction européenne
57,95 € *
ggf. zzgl. Versand

Il est un fait que les débats sur l’appartenance et l’adhésion à la construction européenne ont gagné en intensité ces quinze dernières années, et qu’ils remettent en question les certitudes anciennes sur le bien-fondé de l’entreprise. Ce tournant de siècle a ainsi été critique pour une Europe bousculée dans ses fondements par des événements contraires, qui ont influencé l’image qu’en ont les Européens. Ces derniers, singulièrement absents d’une aventure dont les fondements politiques avaient été oubliés au profit de la construction économique, ont ainsi eu l’occasion de revisiter, à la lumière crue, et parfois trompeuse, de la crise, les mythes politiques relatifs au « vouloir-vivre » européen. Ce regard, dans le même temps, éclaire, à travers les attentes de ceux qui l’expriment, les processus normatifs qui sous-tendent les attentes ou les défiances à l’égard de l’Europe des différents échelons administratifs et des divers peuples qui constituent actuellement l’Union européenne. Où en sommes-nous aujourd’hui ? L’Europe, en tant qu’espace institutionnel et cadre de vie, est-elle en phase avec les Européens ?

Anbieter: Thalia AT
Stand: 02.06.2020
Zum Angebot
L'aide des institutions financieres internation...
86,99 € *
ggf. zzgl. Versand

Bien avant la chute du communisme, l'Union soviétique connaissait de graves problèmes économiques. Après l'éclatement de son empire en 1991, la Russie hérita de la gestion de l'ex-Union sur tous les plans - y compris sur le plan international. Après plusieurs années de boycottage des institutions financières internationales par l'ex-Union, la Russie commença progressivement à les adhérer pour bénéficier de leur concours. Ainsi, les sommes allouées à la Russie ont été considérables, ce qui explique l'importance de leurs effets. Si le but de mon étude est de m'interroger sur l'efficacité/inefficacité de l'aide ainsi que sur les relations entre les pays riches et les pays pauvres, j'ai cependant choisi comme cadre d'analyse exclusif les aides à la Russie de trois institutions financières internationales : Fonds monétaire international, Banque mondiale et Banque européenne pour la reconstruction et le développement, de l'ouverture de ses frontières avec l'Occident en 1991 en passant par la crise financière d'août 1998, à la relance de son économie au début des années 2000. L'aide à la Russie a été partiellement efficace. Il serait utile de transposer cette étude vers d'autres choix.

Anbieter: Thalia AT
Stand: 02.06.2020
Zum Angebot
L'identité à la croisée des États et de l'Europe
99,99 € *
ggf. zzgl. Versand

Identité nationale, identité constitutionnelle, identité des États sont autant de termes qui suscitent débats au sein des institutions européennes et nationales, entre juridictions constitutionnelles et européennes et, par voie de conséquence, au sein de la doctrine française autant qu'étrangère. Que signifient-ils véritablement ? Les notions d'identité nationale et d'identité européenne se recoupent-elles ? À qui revient-il d'en déterminer le sens et la portée ? Quelle place et quelle signification a ce débat au sein des deux Europe elles-mêmes en quête d'identité ? Les États sont-ils eux-mêmes d'accord entre eux sur les éléments constitutifs de leur identité, qu'elle soit nationale ou constitutionnelle, et sur ce qu'est ou devrait être l'identité européenne ? Autant de questions qui méritaient d'être débattues afin de clarifier le sens donné à des termes auxquels il est de plus en plus fait référence dans les textes fondateurs et dans les jurisprudences européennes comme nationales. L'étude de la façon dont l'argument de l'identité est utilisé, dans la pratique, par les États autant que par l'Union européenne ou par la Cour européenne des droits de l'Homme ainsi que celle des conséquences du recours à cette notion est cruciale dans la période de crise que traversent l'Europe et l'idée même de construction européenne. Quel poids peut et doit avoir la revendication identitaire dans une union fragile qui peine à franchir le cap d'une union politique ? Dans quelle mesure ces précautions identitaires ne risquent-elles pas de la fragiliser davantage ? L'objectif de cet ouvrage est de faire part de réflexions autour de ces notions au-delà du seul cadre national et du cloisonnement des disciplines.

Anbieter: Thalia AT
Stand: 02.06.2020
Zum Angebot