Stöbern Sie durch unsere Angebote (8 Treffer)

Kategorien

Shops [Filter löschen]

Les compétences de l´Union européenne (eBook, e...
59,99 € *
ggf. zzgl. Versand

La Cour de justice a dégagé les grands principes gouvernant l?ordre juridique de l?Union en mettant en évidence la spécificité et l?autonomie du droit résultant des traités, dont le principe d?attribution de compétences constitue un élément central. Cet ouvrage donne une lecture critique de ce qu?est le droit de l?Union, et de ses caractéristiques qui marquent sa singularité, dont les compétences font partie. Un livre de référence indispensable pour ceux qui souhaitent accéder à une lecture critique de l´évolution du droit de l´Union et de ses caractéristiques essentielles. EXTRAIT La déclaration Schuman du 9 mai 1950, « véritable document d?origine de la Communauté », constitue le point de départ de la construction européenne et indique la voie retenue à cet effet : « L?Europe ne se fera pas d?un coup, ni dans une construction d?ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d?abord une solidarité de fait (?). Par la mise en commun de productions de base et l?institution d?une Haute Autorité nouvelle (?), cette proposition réalisera les premières assises concrètes d?une Fédération européenne indispensable à la préservation de la paix ». C?est ce qui a été dénommé la « méthode fonctionnaliste », caractérisée par une approche fonctionnelle et pragmatique d?un processus se voulant évolutif, qui a effectivement permis à la Communauté européenne de développer son action dans des domaines de plus en plus variés, et ce avec des degrés divers d?intensité. Cette évolution est certes le résultat d?une impulsion politique provenant des Etats membres. L?on se référera plus spécialement à la déclaration solennelle sur l?Union européenne, proclamée à Stuttgart le 19 juin 1983, par laquelle les chefs d?Etat et de gouvernement des Etats membres ont, « dans le but d?engendrer une solidarité et une action commune toujours plus étendues », exprimé leur volonté de développer les politiques communautaires existantes et d?élaborer des politiques nouvelles4. L?Acte unique européen des 17 et 28 février 1986 (AUE) est le résultat concret de cette déclaration : il renforce et développe considérablement les compétences dévolues à l?origine aux institutions communautaires par le traité de Rome du 25 mars 1957. De nombreuses autres modifications ont été apportées par la suite à ce traité, avec le traité de Maastricht du 7 février 1992 et le traité d?Amsterdam du 2 octobre 19975, qui ont eu pour objet l?octroi de nouvelles compétences à la Communauté européenne, certes surtout au niveau économique, mais aussi dans des domaines non économiques, ainsi que dans certains domaines régaliens ? telle la monnaie ? réservés traditionnellement à la souveraineté étatique. Le traité de Maastricht a toutefois vu la création parallèle de l?Union européenne, compétente notamment dans le domaine de la politique étrangère et de sécurité commune (PESC), pour lequel les Etats, soucieux de préserver leur souveraineté, ont prévu des règles particulières concernant l?exercice de ces compétences. C?est ainsi que des modes de coopération intergouvernementaux ont vu le jour par rapport au mode « traditionnel » d?exercice des compétences, en vigueur au sein de la Communauté européenne, que l?on connaît sous l?expression de « méthode communautaire ». À PROPOS DE L´AUTEUR Thierry Ronse est membre associé du Centre de droit européen de l?Université libre de Bruxelles et premier auditeur honoraire à la Cour des comptes de Belgique. Il est notamment le coauteur avec le professeur Jean Victor Louis, de l?ouvrage L?ordre juridique de l?Union européenne (2005).

Anbieter: buecher.de
Stand: 23.05.2019
Zum Angebot
La perspective d´un droit ecclésiastique de l´U...
87,90 € *
ggf. zzgl. Versand

Les Églises ont une place ontologique dans la société et, par extension, dans chaque État membre de l´Union européenne. D´une part, elles ont un impact ontologique sur leurs fidèles qui sont influencés à travers toutes les manifestations de leur vie, d´ autre part, elles jouent un rôle culturel, politique et économique en tant qu´organismes constitués de personnes. C´est pourquoi la discipline du droit qui s´occupe des relations entre les Églises et les États, et par extension des relations entre les Églises et l´Union européenne - que nous appelons Droit ecclésiastique de l´Union - a une importance particulière. Nous nous demandons pourquoi les Églises et les religions - bien qu´elles fassent partie intégrante de la vie des européens et par conséquent des intérêts et des préoccupations de l´Union européenne - ont tant de difficulté à s´intégrer dans la législation-juridiction communautaire. les Églises orthodoxes et leur contribution spirituelle, culturelle et nomocanonique à l´intégration européenne et à l´européanisation du droit ecclésiastique entraînent une vision postmoderne chrétienne des relations entre l´Union européenne et les communautés de conviction.

Anbieter: buecher.de
Stand: 23.05.2019
Zum Angebot
Introduction au marché intérieur (eBook, ePUB)
79,99 € *
ggf. zzgl. Versand

Le marché intérieur, héritier du marché commun qui a longtemps symbolisé la Communauté européenne, reste une des principales réalisations de l?Union européenne. Ce quatrième volume de la grande matière « Marché intérieur » du Commentaire J. Mégret porte sur deux thèmes différents mais complémentaires, une introduction au marché intérieur, d?une part, et une étude de la libre circulation des marchandises, d?autre part. Cette analyse économique, réalisée par l´Institut d´études européennes et divisée en deux grandes parties, souligne que le marché intérieur ne se limite pas aux quatre libertés qui le composent et qu?il ne doit pas être envisagé uniquement comme un espace de libre circulation mais aussi comme un ensemble normatif encadrant les libertés. EXTRAIT Le marché intérieur constitue aujourd?hui encore la principale réalisation de l?Union européenne1. Il forme le socle de la construction européenne et représente le creuset à l?intérieur duquel se déploient les activités de l?Union européenne. Héritier du marché commun, auquel on assimilait volontiers la Communauté européenne dans ses origines premières, le marché intérieur représente aujourd?hui un ensemble de plus de cinq cents millions de personnes, à l?intérieur duquel selon le v?u des pères fondateurs de l?Union européenne, la libre circulation des personnes et des marchandises ainsi que des autres facteurs de production, est assurée conformément aux dispositions des traités. C?est probablement le domaine du droit de l?Union qui fait le plus consensus entre les Etats membres. Même les plus minimalistes de la construction européenne s?y retrouvent, dans la mesure où le libre-échange ou la liberté des échanges est censée produire des effets économiques favorables pour tous les partenaires. ontrairement à certaines idées reçues, le marché intérieur n?est pas figé. Il évolue constamment dans le sens d?une sophistication croissante et doit se protéger régulièrement contre les tentatives de retour en arrière des Etats et même d?opérateurs publics et privés, désireux de réintroduire de nouvelles entraves. Le marché intérieur constitue donc une création permanente, qui doit aussi se fixer à échéance régulière de nouveaux objectifs, comme ce fut le cas à l?occasion du vingtième anniversaire de son « ouverture » (chapitre I). Ainsi conçu, le marché intérieur doit non seulement être entendu comme une espace au sens territorial ou géographique du terme mais aussi comme une somme, un ensemble normatif encadrant les libertés fondamentales de circulation et qui bénéficie aux opérateurs économiques européens effectuant cependant des échanges principalement entre les Etats membres (chapitre II). À PROPOS DE L´AUTEUR Autour de Claude Blumann , professeur émérite de l?Université Panthéon-Assas (Paris II), coordonnateur de la grande matière « Marché intérieur » et du présent volume, l?ouvrage réunit des spécialistes confirmés de la matière : Brunessen Bertrand , professeure à l?Université de Rennes I, Loïc Grard , professeur à l?Université de Bordeaux, Fabienne Peraldi-Leneuf , professeure à l?Université Paris Sud, Yves Petit , professeur à l?Université de Lorraine, et Christophe Soulard , conseiller à la Cour de cassation.

Anbieter: buecher.de
Stand: 23.05.2019
Zum Angebot
Montée de l´activisme en France pour une Gouver...
39,90 € *
ggf. zzgl. Versand

Cette étude menée depuis 2012 sur la dynamique de fonctionnement des AG des grandes sociétés cotées (CAC 40 et lorsque cela a été possible SBF120 et parfois All Tradable France) examine la possibilité d´un déplacement du pouvoir de décision du CA vers l´Assemble Générale. Revendication portée par des actes institutionnels à échelle de l´Union européenne (Directive actionnaires adoptée en mars 2017) et à échelle nationale, notamment par des actionnaires. Un parallèle peut être fait entre les conditions requises pour que notre démocratie se modernise afin que le citoyen y participe et les conditions requises pour que la démocratie actionnariale se développe. Chiffres à l´appui, nous examinons ici l´évolution encore relative- de la participation des actionnaires en AG et les sujets d´engagement autour de 4 thèmes principaux fait écho à un travail académique plus fouillé à venir.

Anbieter: buecher.de
Stand: 23.05.2019
Zum Angebot
La fin du monde (eBook, ePUB)
0,45 € *
ggf. zzgl. Versand

´´La fin du monde´´, paru en 1894, raconte l’histoire de la rencontre entre la terre et une comète au XXVe siècle; ou plutôt se sert de cette histoire pour proposer un vaste tour d’horizon encyclopédique sur tous les sujets touchant à l’apocalypse. La 1ère partie retrace une conférence scientifique passant en revue toutes les théories décrivant la fin du monde, géologie; climatologie (avec une préfiguration étonnante du réchauffement climatique), astronomie. « La fin du monde » témoigne d’une Foi immense dans la science et dans sa capacité à expliquer tous les fonctionnements de l’univers. Flammarion se livre à un brillantissime exercice de vulgarisation. La 2e partie s’attache a décrire l’évolution du monde dans les 10 prochains millions d’années; et ce, jusqu’au dernier couple terrestre : Eva et Omegar. C’est l’occasion pour l’auteur de faire un superbe travail d’anticipation en imaginant (en 1894), l’énergie solaire et géothermique; le tunnel sous la Manche, l’Union Européenne. Les appareils portent des noms étranges; mais ne nous y trompons pas, lorsque Flammarion parle de téléphonoscopie il faut bien sur comprendre « visio ».

Anbieter: buecher.de
Stand: 23.05.2019
Zum Angebot
Cinquante ans de traité de Rome 1957-2007
51,00 € *
ggf. zzgl. Versand

Rédigé par des historiens confirmés des six pays fondateurs de la CEE, le présent ouvrage vise à faire un bilan d´un demi-siècle de construction européenne. Du traité de Rome à celui adopté à Lisbonne à la fin de 2007, les auteurs décrivent non seulement les principales étapes du processus, mais mettent en valeur les enjeux du processus européen. Ils insistent d´abord sur les réaménagements successifs du traité de Rome, passent ensuite en revue les avancées et les difficultés de l´intégration avant de réfléchir à la perspective d´une union politique de l´Europe. Toutes les étapes de la construction communautaire sont replacées dans leur contexte historique. L´ouvrage est de ce fait un apport essentiel à la compréhension des questions européennes. A l´heure où les difficultés s´amoncellent et où le sens de cette construction échappe à beaucoup de contemporains, les auteurs entendent apporter des pierres à un débat qui est loin d´être clos. Au-delà de ses apports indéniables, l´ouvrage est aussi le reflet d´un travail scientifique d´une équipe d´historiens dirigée par Marie-Thérèse Bitsch, Professeur émérite à l´Université R. Schuman de Strasbourg et spécialiste reconnue de l´histoire de la construction de l´Europe. Written by renowned historians from the six founding countries of the EEC, the here presented work aims at taking stock of the unification process which has been going on now for 50 years. Starting out from the Treaties of Rome and also viewing at the treaty signed in Lisbon at the end of 2007, the authors do not only describe the main phases of the process but furthermore emphasize the challenges for the European unification project. At the beginning, they particularly emphasize the restructuring of Europe by way of the Treaties of Rome, to then show progress and difficulties of integration and to finally think about the prospects of a European political union. All phases of the European construction are looked at in their respective historic context. Thus, this work is essential for the understanding of the many European questions. At a time when difficulties become more and more and many contemporaries doubt that the European construction makes sense, the authors intend their work to be a contribution to a still current debate. This scientific work is the result of the joint work of a group of historians under the direction of Marie-Thérèse Bitsch, Professor at the Robert Schuman University in Strasburg and a renowned specialist of the history of European integration. Von namhaften Historikern der sechs Gründungsländer der EWG verfasst, zielt das vorliegende Werk darauf ab, die Bilanz des nunmehr 50 Jahre währenden Einigungsprozesses zu ziehen. Ausgehend von den Römischen Verträgen und den Ende 2007 in Lissabon geschlossenen Vertrag in den Blick nehmend, beschreiben die Autoren nicht nur die Hauptphasen des Prozesses, sondern betonen darüber hinaus die Herausforderungen des europäischen Einigungswerks. Zu Beginn legen sie ein besonderes Gewicht auf die Neuordnung Europas durch die Römischen Verträge, um dann die Fortschritte und Schwierigkeiten der Integration aufzuzeigen und schließlich über die Perspektiven einer politischen Union Europas nachzudenken. Alle Phasen der europäischen Konstruktion werden in ihrem historischen Kontext betrachtet. Dieses Werk ist daher essentiell für das Verständnis der zahlreichen europäischen Fragestellungen. Zu einem Zeitpunkt, an dem die Schwierigkeiten sich häufen und der Sinn der europäischen Konstruktion von vielen Zeitgenossen in Frage gestellt wird, möchten die Verfasser mit diesem Werk ihren Teil zu einer nach wie vor aktuellen Debatte beitragen. Dieses wissenschaftliche Werk entstand als Gemeinschaftsarbeit einer Gruppe von Historikern unter der Leitung von Marie-Thérèse Bitsch, Professorin der Universität Robert Schuman in Straßburg und anerkannter Spezialistin der Geschichte der Europäischen Integration.

Anbieter: buecher.de
Stand: 23.05.2019
Zum Angebot
Le fusil et l´olivier (eBook, ePUB)
29,99 € *
ggf. zzgl. Versand

Parcourez l´histoire du concept de ´´droits de l´Homme´´ depuis la construction de l´Europe dans un climat dictatorial encore bien présent jusqu´au triomphe des droits de l´Homme et de la démocratie. Les discours commémoratifs contemporains évoquent une intégration européenne axée dès l?origine sur la défense des droits de l?Homme. L?« Europe des droits de l?Homme » et l?« Europe économique » empruntèrent pourtant des voies séparées. Ce livre d´histoire politique retrace le processus de convergence de ces deux pans majeurs de la construction européenne à travers l?évolution des relations entretenues par ces organisations internationales avec les dictatures méditerranéennes. EXTRAIT La notion moderne de « droits de l?Homme » naît donc avec la création des Nations unies et est liée au développement d?une justice universelle après la guerre. Pour Samuel Moyn, auteur de The Last Utopia, un ouvrage de référence fondamental sur l?histoire des droits de l?Homme dans l?après-guerre, les droits de l?Homme étaient au départ un slogan utilisé par Washington pendant le conflit pour justifier la cause des Alliés. Selon cet auteur, les droits de l?Homme ont à l?origine une valeur rhétorique et restent à la marge des préoccupations politiques de l?époque : il faudra attendre les années soixante-dix pour les voir se développer dans la politique internationale. En 1945-1948, les droits de l?Homme sont, toujours selon Moyn, idéologiquement assimilés à la tendance personnaliste de la pensée politique catholique et doivent leur présence dans le droit international à l?hégémonie politique des démocrates chrétiens en Europe occidentale à l?époque. Mark Mazower explique que la déclaration universelle des droits de l?Homme de 1948 est née d?un consensus idéologique au sein des Nations unies : l?emploi d?un langage générique et utopique servait à éviter tout développement réel des droits qu?elle prescrivait et la déclaration est tout au plus un code de bonnes intentions. L?Union soviétique n?hésita d?ailleurs pas à signer la déclaration et à reconnaître son autorité morale à l?époque. L?essor des droits de l?Homme à partir des années soixante-dix coïncide avec une nouvelle forme de globalisation ; le centre de l?activisme politique n?est plus représenté par l?Organisation des Nations unies (ONU), mais par les organisations non gouvernmentales. Promues depuis les espaces publics nationaux, ces dernières exercent depuis une influence croissante sur les agendas de la politique internationale. À PROPOS DE L´AUTEUR Victor Fernandez Soriano est docteur en histoire de l?Université libre de Bruxelles, où il fut assistant à l?Institut d?études européennes et à la Faculté de philosophie et lettres. Formé à l?Universidad Complutense de Madrid et à la Scuola Normale Superiore di Pisa, il a aussi été chercheur à la Humboldt Universität zu Berlin. Ses recherches portent sur la politique internationale postérieure à la seconde guerre mondiale et en particulier sur les questions touchant aux enjeux des droits de l?Homme.

Anbieter: buecher.de
Stand: 23.05.2019
Zum Angebot
Die Dynastie Luxemburg-Nassau / La dynastie Lux...
49,00 € *
ggf. zzgl. Versand

Vor 125 Jahren, am 23. November 1890, starb König-Großherzog Wilhelm III. Damit endete die Personalunion zwischen den Niederlanden und Luxemburg. Mit der Thronbesteigung Herzog Adolphs zu Nassau und der Begründung der Dynastie Luxemburg-Nassau begann ein neues Kapitel in der Geschichte des Landes. Heute steht der Großherzog Henri der sechste Vertreter dieses Dynastie an der Spitze Luxemburgs. Um dieses Jubiläum würdig zu begehen, hat der bekannte Fotograf Marc Schoentgen eine Serie von Fotos geschaffen, die den Leser durch 125 Jahre Geschichte führen. Die aussagekräftigen Farbfotos erkennt man wie durch ein Schaufenster, was die unvergleichliche Bedeutung der Dynastie für unser Land ausmacht. Die sorgsam ausgewählten Bilder bilden ein Kaleidoskop von erstaunlicher Bandbreite, wobei die sachkundigen Texte, von Pierre Even in einem flüssigen, lebendigen Stil verfasst, eine breite Leserschaft ansprechen. So wird deutlich, dass die Dynastie seit 125 Jahren auf Monarchen angewiesen ist, die tatkräftig und engagiert im Dienste des Landes stehen, damit dieses auch in Zukunft eine allseits respektierte Stimme im großen Konzert der europäischen Nationen bleibt. - Il y a 125 ans, le 23 novembre 1890, le Roi Grand-Duc Guillaume III décède. Sa mort marque la fin de l´union personnelle entre les Pays-Bas et le Luxembourg. Avec l´avènement du Duc Adolphe de Nassau comme Grand-Duc de Luxembourg et le début de la dynastie Luxembourg-Nassau, un nouveau chapitre s´ouvre dans l´histoire du pays. Aujourd´hui, le Grand-Duc Henri est le sixième souverain luxembourgeois issu de cette dynastie. Afin de fêter dignement ce jubilé, le photographe renommé Marc Schoentgen a réalisé une série de photos qui guident le lecteur à travers 125 ans d´histoire. C´est une véritable vitrine de la dynastie nationale qui se présente à nous, éclairant l´importance incomparable de celle-ci pour notre pays. Les photos, sélectionnées avec soin, représentent un kaléidoscope impressionnant de diversité, alors que les textes, rédigés par Pierre Even dans un style concis et compréhensible, s´adressent à un large public. Le lecteur constate que, aussi différents qu´eussent pu être les six monarques par leur tempérament, ils ont tous contribué avec dynamisme et engagement à façonner l´image du Luxembourg, afin que celui-ci reste une voix respectée dans le concert des nations européennes.

Anbieter: buecher.de
Stand: 23.05.2019
Zum Angebot